4.2.4 Réussites en matière de VIH / SIDA

Le médecin Dr. Klaus Schustereder a été le premier à mener une étude sur l’effet du dioxyde de chlore sur les patients atteints du VIH/SIDA, en coopération avec les autorités sanitaires de la République centrafricaine. Le Dr Klaus Schustereder prend ses distances par rapport aux nombreuses promesses de guérison faites par Jim Humble, mais reconnaît l’effet thérapeutique du dioxyde de chlore dans le traitement du VIH/SIDA. Il plaide pour un essai clinique complet en collaboration avec les agences gouvernementales afin de mieux comprendre le potentiel du dioxyde de chlore pour traiter les maladies épidémiologiques. En outre, le Dr. med. Schustereder demande des études pharmacologiques pour comprendre le mode d’action du dioxyde de chlore. Dans cette interview, le Dr Schustereder explique pourquoi l’Afrique a besoin d’approches thérapeutiques qui répondent aux critères suivants : Efficacité, non-toxicité, rentabilité et intégrabilité culturelle. Selon Schustereder, le dioxyde de chlore répond à ces critères et voit donc une chance potentielle d’aider de nombreuses personnes dans le Tiers Monde.

Les National Institutes of Health (NIH), une agence du ministère américain des soins de santé et des services sociaux, ont publié une étude sur l’utilisation du dioxyde de chlore dans la purification du sang donné, qui a également confirmé cet effet en laboratoire. On y a notamment étudié l’effet du dioxyde de chlore (MMS) sur les “virus du sida”. Deux dilutions d’une solution mère de 15 % d’acide lactique et d’environ 2,8 % de chlorite de sodium ont été utilisées. La dilution au 1:150 a montré une élimination significative mais non complète du VIH-1, la solution mère diluée au 1:100 a éliminé 100% des “virus du sida” présents dans le sang en 5 minutes in vitro.

Conclusion: L’efficacité du MMS à large bande proclamée par Jim Humble pour une multitude de maladies est plus que suffisamment occupée par des études et des rapports de terrain !

Les faits :

– étude sur le paludisme

– Étudier le dioxychlore

– Clinique Seegarten Suisse

– Le chlorite de sodium approuvé par l’UE en tant que médicament

– Entrée Wikipédia sur le chlorite de sodium

– Succès en Afrique avec le VIH/SIDA

– Instituts nationaux de la santé “Le dioxyde de chlore élimine le SIDA/VIH-

Virus”.

– Brevet pour la désinfection du sang au dioxyde de chlore

– Livre “MMS cliniquement testé

Retour haut de page