2.9 Vaccinations dangereuses

L’augmentation spectaculaire de maladies auparavant peu courantes comme le syndrome de la mort subite du nourrisson, le TDAH, l’autisme, la neurodermite, les allergies et les intolérances montrent de plus en plus clairement un lien direct avec les vaccinations multiples. Il faut y regarder de plus près. Selon la théorie, une personne est vaccinée avec des parties des virus tués, développe une réaction immunitaire sans tomber malade et est ensuite protégée contre une infection réelle ultérieure. Apparemment, cela n’a pas du tout fonctionné, car entre-temps, on est souvent passé en silence aux “vaccinations vivantes”, c’est-à-dire qu’on se fait aujourd’hui injecter des virus issus d’œufs de poule vivants. Cela ne semble pas non plus avoir fonctionné aussi bien, parce que les inoculations devaient encore être accompagnées d’amplificateurs d’effet pour provoquer une réaction du corps. Toutefois, ces exhausteurs sont constitués de composés allergènes d’aluminium et de mercure et sont utilisés à des concentrations 200 fois plus élevées pour les bébés et les enfants que les limites fixées pour les adultes pour ces substances. Même cela ne semble pas encore avoir un effet suffisant et c’est pourquoi jusqu’à trois vaccins sont administrés avec le même ingrédient actif. Les conséquences associées, en particulier pour un corps en pleine croissance, sont en fait prévisibles et pourtant complètement niées. Comme le MMS / dioxyde de chlore est capable de tuer tous les virus connus en toute sécurité, le sens des vaccinations est donc complètement remis en question. Tous les enfants en bonne santé doivent-ils être vaccinés contre tous les agents pathogènes connus malgré une probabilité statistiquement faible d’être malades ? Ou est-ce suffisant si seules les quelques personnes malades sont traitées au MMS ?

Questions critiques sur la vaccination :

Pourquoi les opposants à la vaccination ou ceux qui refusent la vaccination sont-ils ostracisés et classés comme dangereux ?

Si les vaccinations fonctionnent réellement, comment le non-vacciné peut-il mettre en danger le vacciné ?

Pourquoi ne me montrent-ils pas la notice des vaccins ?

Pourquoi les médecins ne devraient-ils plus être autorisés à voir cette notice à l’avenir ?

Comment se fait-il que lors des dernières épidémies de rougeole, presque tous les enfants malades aient été correctement tri-vaccinés ?

Pourquoi Obama a-t-il adopté une loi protégeant tous les fabricants de vaccins contre toute action en responsabilité ?

Pourquoi les vaccins sont-ils administrés à l’organisme d’une manière atypique pour ces virus (par injection) ?

Pourquoi les bébés sont-ils vaccinés avant l’âge de deux ans ? Un système immunitaire propre, qui pourrait apprendre quelque chose grâce aux vaccinations, n’est pas encore formé à l’heure actuelle !

Pourquoi les enfants de moins de 2 ans sont-ils vaccinés, si leur barrière hémato-encéphalique n’est pas encore développée et que les métaux lourds peuvent donc atteindre directement le cerveau ?

Pourquoi des dizaines de milliers de soldats ont-ils été vaccinés de force contre la squalène de la drogue et souffrent-ils aujourd’hui du syndrome de la guerre du Golfe ?

Pourquoi tant de conseillers en vaccination sont-ils actuellement formés par l’Etat en RFA ?

Pourquoi les premiers vaccins de Bill Gates contenaient-ils secrètement des hormones qui rendaient les femmes africaines stériles ?

Pourquoi Bill Gates veut-il vacciner le tiers monde contre la malaria, alors qu’il existe une thérapie bon marché et efficace à 100 % avec le MMS ?

Les faits :

– Livre “Nous ne vaccinons pas ! Michael Leitner

– Vidéo “Nous ne vaccinons pas ! Michael Leitner

Retour haut de page