1.8.4 Gouttes pour les yeux, les oreilles et le nez

Les inflammations des yeux (par exemple la conjonctivite), des oreilles (par exemple l’inflammation de l’oreille moyenne) et du nez ou des sinus peuvent être traitées très simplement et efficacement par le MMS. Tout d’abord, nous préparons une solution de base diluée que nous pouvons utiliser pour les trois applications.

avec le MMS :

Ajouter 2 gouttes activées de MMS à un verre ou un flacon contenant environ 150ml d’eau. Le MMS doit être pris en raison de sa teneur en acide, mais ici seulement en cas d’urgence.

avec CDS/CDSplus :

Ajouter 1-2 ml de CDSplus à un verre ou un flacon contenant environ 20ml d’eau. Diluez donc au moins 1:10.

Ici, je préfère toujours le CDS/CDSplus au pH neutre, qui ne peut pas irriter la peau ou les muqueuses. Avec cette solution diluée de dioxyde de chlore, on peut commencer les traitements énumérés ci-dessous.

Gouttes pour les yeux

Penchez votre tête en arrière et formez la paupière inférieure en poche avec un doigt. Ensuite, à l’aide de la pipette, déposez 1 à 2 gouttes de la solution diluée ci-dessus dans cette poche. Ensuite, fermez la paupière et déplacez l’œil d’avant en arrière. En cas d’inflammation aiguë, cette procédure peut être répétée toutes les heures jusqu’à 12 fois par jour, mais en général, vous réussissez après la troisième application. La légère sensation de brûlure au début ne semble pas provenir du MMS, mais du fait que nous utilisons de l’eau sans conserver la teneur en sel du liquide oculaire. L’utilisation d’une solution saline isotonique à 0,9 % au lieu de l’eau devrait également régler ce problème. Il convient de le mentionner par souci d’exhaustivité, mais ce n’est pas obligatoire pour le traitement de l’inflammation. Ne jamais laisser tomber un composant MMS seul ou non dilué dans l’œil !

Gouttes auriculaires

Ici, il est important que les 2 à 4 gouttes de la solution de base diluée ci-dessus atteignent le tympan pour réaliser également l’inflammation derrière celui-ci. Traitez d’abord une oreille et allongez-vous sur le côté pendant 1 à 2 minutes, puis traitez l’autre oreille, sinon la solution s’écoulera trop rapidement de l’oreille. En cas d’inflammation aiguë, cela peut être répété toutes les heures jusqu’à 12 fois par jour. Un bon tuyau m’a été donné par Dr. Andreas Kalcker lorsque les gens ont du mal à faire parvenir les gouttes au tympan. On active environ 6 gouttes de MMS classique dans un verre, dont l’ouverture peut fermer complètement l’oreille. N’ajoutez pas d’eau, mais placez la tête sur le côté du verre vertical de manière à ce que l’oreille soit complètement scellée par le bord du verre et restez dans cette position pendant environ 1 à 2 minutes. Le dioxyde de chlore gazeux produit peut ainsi aller directement dans l’oreille sans aucun liquide. La substance activée reste toujours dans le verre et n’entre jamais en contact avec l’oreille. Il s’agit alors d’une fumigation locale de l’oreille, une variante spéciale de la fumigation partielle locale de parties du corps avec le dioxyde de chlore gazeux.

Gouttes nasales

Pour le traitement des cavités frontales et sinusales, on peut utiliser beaucoup plus de gouttes de CDSplus au pH neutre que pour les yeux et les oreilles. Pour ce faire, allongez-vous avec la tête suspendue au bord du canapé afin que la solution puisse s’écouler dans la cavité frontale ou sinusale droite. Après la chute, restez dans cette position pendant 1 à 2 minutes, puis tournez-vous vers la gauche. Il existe également des sets de rinçage nasal en pharmacie. Vous pouvez y remplir de l’eau avec 1 à 2 ml de CDSplus au lieu d’eau salée et la rincer avec. Cette demande peut également être effectuée plusieurs fois par jour si nécessaire. Là encore, la légère brûlure éventuelle semble d’abord être liée à l’absence de sel dans l’eau et non au MMS/CDS. Avec les inhalations de MMS, on nébulise cette solution dans un flacon pulvérisateur à pompe, puis on inhale l’aérosol avec l’air. Ces traitements MMS en aérosol peuvent rapidement traiter les infections pulmonaires et bronchiques.

Retour haut de page