1.6.6 Quand dois-je prendre quoi ?

Alors, avec tous ces avantages, devrais-je utiliser le CDSplus ? Non, je continue à utiliser le MMS, par exemple pour les bains de pieds et les bains complets (CDS/CDSplus serait beaucoup trop cher ici) et partout où l’on veut fumiger des plaies ou des pièces et des objets et les désinfecter avec. La production de grandes quantités de dioxyde de chlore gazeux ne fonctionne qu’avec le MMS classique. Pour la prise orale, en revanche, j’utilise principalement le CDSplus. Je sais, grâce aux séminaires, que 5 à 6 nouveaux venus sur 10 arrêtent prématurément une cure de MMS à cause de l’odeur, du goût et/ou de la nausée. Dans le CDSplus, en revanche, les dix restent généralement en place jusqu’à la fin. De plus, dans les maladies aiguës, le CDSplus peut être utilisé à des doses beaucoup plus élevées sans le moindre effet secondaire (expérience à ce jour). En raison de la longue durée de conservation sans refroidissement (avant activation) et de la concentration égale de dioxyde de chlore qui peut être répétée, le CDSplus, plus pratique, l’emportera probablement à moyen terme sur les produits CDS prêts à l’emploi et, par conséquent, il faut espérer que le prix évoluera également à la baisse. Dans de nombreux pays où les étés sont longs et chauds, le CDS fini ne pourra pas être expédié avant de nombreux mois.

Retour haut de page